الخميس، 20 مارس، 2014

modul moteur de combustion interne mecanique auto

RÉGLER LE JEU AUX SOUPAPES ?
>Préparer l’outillage et le jeu de cales d’épaisseur
>poste de travail propre
>Déposer le cache culbuteurs

Méthode dite « en balance »
>Tourner  le  vilebrequin jusqu’à  obtenir  la
fin de la fermeture de la soupape d’échappement et le début de l’ouverture de la soupape d’admission (point de balance) du cylindre n° 1 (en général côté volant moteur).
>Contrôler et  éventuellement régler le  jeu
des  soupapes  d’admission  et  d’échappement du cylindre n° 4 (côté opposé au volant moteur).
>Rechercher la balance du cylindre n° 3 et
régler l’admission  et  l’échappement  du  2.
Pour la suite, suivre la méthode ci-contre.

Méthode dite « pleine ouverture »
>Tourner  le  vilebrequin jusqu’à  obtenir
l’ouverture complète de la soupape d’échappement du cylindre n° 1 (enfoncement complet).
>Régler le jeu des soupapes d’admission du
cylindre n° 3 et d’échappement du cylindre
n° 4.
>Mettre  en  pleine 
Contrôle de la culasse :
organiser le poste de travail :
préparer :
-La revue technique du véhicule (L’ordre  de  serrage  et  le  couple  de  serrage
des vis de culasse, L’épaisseur de la culasse : côte neuve, côte
minimale, La valeur du jeu aux soupapes, La méthode de calage de la distribution)
-Une fiche de relevé des contrôles
-L’outillage courant
-Une clé dynamométrique + une clé angulaire
-Une règle en acier rectifié + un jeu de cales
-poste propre
contrôle
1. Enlever le joint de culasse et observer son
état : écrasements, brûlures, coupures.
2. Nettoyer soigneusement les plans de joint :
côté culasse et côtés bloc-moteur. Observer
les  défauts  apparents : traces  de  passage
d’eau ou de gaz, fissures.
3. Contrôler la planéité de la culasse :
  poser  la  règle  rectifiée  sur  le  plan  de
joint  de  culasse  et  tenter  de  passer  des
cales d’épaisseur entre la règle et le plan
de joint à tous les points indiqués sur le
schéma,
         ouverture la  soupape
d’échappement  du  cylindre  n° 3  et régler
l’admission  du  4  et  l’échappement  de  2.
Pour la suite suivre la méthode ci-contre.


  noter  toutes  les  valeurs  trouvées ;  si
l’on trouve en un ou plusieurs points une
déformation >0,05 mm, la culasse est à
rectifier,
  mesurer  l’épaisseur  de  la  culasse.  Si
la  culasse  une  fois  rectifiée  avait  une
épaisseur  inférieure  à  l’épaisseur  minimale  préconisée,  il  faudrait  remplacer
la  culasse  (hors  cotes). =Attention  certaines  culasses  ne  sont  pas  rectifiables (voir revue technique).=
4-contrôler la chambre de combustion (éprouvette graduée+carburant)
5-contrôle l’alésage de la guide soupape.
6-la hauteur de la culasse.   Palmer :
Le micromètre, ou « palmer », est un appareil de mesure des longueurs. Il est très utilisé en mécanique pour mesurer des épaisseurs, des diamètres de portées cylindriques (micromètre d'extérieur) ou des diamètres de perçage ou d'alésage (micromètre d'intérieur). Le micromètre est également un instrument de mesure utilisé en astronomie pour mesurer la distance qui sépare les étoiles doubles.
Pied à coulisse
Le pied à coulisse est un instrument de mesure destiné à la détermination et au contrôle de petites distances. Cet instrument est très utilisé en mécanique, permettant de mesurer facilement les cotes extérieures d'une pièce ou le diamètre d'un trou
Définition jeu a la coupe :
c’est le jeu qui permet d’assurer le montage et la dilatation des segments.


Contrôle Bloc cylindre
organiser le poste de travail :
-matérielle nécessaire (La revue technique du véhicule « Les caractéristiques du moteur : l’alésage», Un comparateur d’alésage et sa notice, un plaque, compression mètre, pied a coulisse)
- Une fiche de relevé des contrôles.
-Poste propre.
-Déposer  la  culasse
Contrôle et mesure :
1. Placer la  pige  du  comparateur dans le  cylindre  en  la  comprimant  légèrement  (sens perpendiculaire à l’axe du vilebrequin) à la
hauteur  du  cordon  d’usure :  diamètre  nominal du cylindre, qui va servir de côte de référence.

2. Faire osciller légèrement le tube du comparateur et l’arrêter dans la position ou l’aiguille change de sens (diamètre minimal).

3. Tourner le cadran de la montre pour amener le 0 à la pointe de l’aiguille.

4.  Descendre la  pige  de  quelques  mm  au point A (point d’usure maximale).

5. Faire osciller le tube du comparateur pour trouver le diamètre minimal.
         -Les segments
Rôle : Ils assurent l’étanchéité entre la chambre de combustion et le carter pour éviter toute perte de puissance et empêcher les remontées d’huile.
-le segment ‘coup de feu’ : étanchéité résistance à la T°, a la pression, au manque de lubrification et à la corrosion.
-le segment ‘étanchéité’ :
étanchéité évite la consommation d’huile.
-le segment ‘racleur’ :
racler l’huile pour éviter les remontées, tout en laissant un film  suffisant pour la lubrification.


6. Lire la différence entre le 0 du cadran et
la  position  de  l’aiguille.  Une  graduation  de  comparateur  représente  0,01  mm  (1/100mm).

7. Noter cette valeur.

8. Répéter l’opération aux points B et C et noter les valeurs trouvées.

9. Répéter l’opération sur les autres cylindres et noter les valeurs trouvées.
« Rechercher la côte d’usure maxi. Sa valeur ne  doit  pas  dépasser  0,0015  mm  par  mm d’alésage ».

10-l’étanchéité des chambres d’eau.

11-contrôle le plant de joint.

12- les canalisations d’huile.

13- les trous filetés de bloc

         Déposer la culasse :
Les opérations à exécuter pour la dépose de la culasse sont les suivantes :
-vidange de circuit de refroidissement.
-déposer le filtre a air.
-débrancher les fils de transmetteur de température d’eau.
-débrancher les files des bougies
-débranché la câble de commande d’accélérateur du levier de commande de carburant.
-enlever le couvre culbuteur ou cache culbuteur.
-en lève les durites de retour d’eau de chauffage du mélange sur le collecteur d’admission.
-débrancher la durite reliant la culasse au radiateur et au thermostat.
débrancher la durite d’arrivée d’essence au carburateur et le câble de starter.
-débrancher sur le collecteur d’admission, la durite de dépression de servo-frein.
-débrancher le tuyau d’échappement  du collecteur d’échappement.
-débrancher les collecteurs d’échappement et  d’admission
-desserrer  les vis de la culasse suivant couple de serrage et l’ordre de desserrage (revue technique du véhicule).
Calage de la distribution :
organiser le poste de travail :
La revue technique du véhicule
-Un coffret de piges de calage correspondant au véhicule
-Un tensiomètre de courroie
-Une clé dynamométrique
-Un  kit  complet  de  distribution  (galets  +
courroie)
Déposer :
1. Mettre les  pignons  de  vilebrequin  et
d’arbre  à  cames  aux  repères  définis
dans la revue technique.
2. Détendre la courroie par le galet tendeur.
3. Déposer la courroie.

4. Si c’est une chaîne, déposer le tendeur
de chaîne et l’un des pignons d’arbre à
cames ou de vilebrequin selon le cas.
Cas de la courroie
1. Suivre les consignes indiquées dans la revue technique.
2.  Mettre  en  position les  galets  (tendeur  et
enrouleur)
3.  Engager la  courroie  dont  les  repères  doivent coïncider avec ceux des pignons,
Le brin opposé au tendeur doit être parfaitement tendu.
4. Régler la tension de la courroie (voir la tension préconisée dans la revue technique).
         Contrôle de vilebrequin :
1. Contrôle visuel :
  Rayures : fines ou prononcées.
  Traces de coups, grippage, oxydation.
  Partie  filetée,  état  des  logements
de clavettes, pions de centrage du
volant.
2. Contrôle de la conicité et de l’ovalisation des manetons et des tourillons
  Mesurer  le  diamètre  de  chaque
coté  du  maneton  puis  refaire  la
mesure en décalant le micromètre
de 90°.
  Refaire le même travail sur le tourillon.
Toute ovalisation ou conicité doit
être inférieure à 0,05 mm.
3.  Contrôle  de  l’alignement  des  tourillons
La flexion doit être inférieure
à  0,05  mm.  La  mesure  est  effectuée
sur  des  vés  reposant  sur  un  marbre,
avec  un  comparateur  et  son support
magnétique


Cas de la chaîne
1. Suivre les consignes indiquées dans la revue technique.
2. Déposer le  pignon  d’arbres  à  cames  ou  le
vilebrequin.
3. Monter la chaîne aux repères et reposer le
pignon.
4. Placer le tendeur de chaîne et débloquer le
système de rattrapage.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق