الثلاثاء، 25 مارس، 2014

MATERIELS DE REPRODUCTION


MATERIELS DE REPRODUCTION


A- CHASSIS D’INSOLATION
La qualité de la plaque dépend très souvent de son insolation, deux types de châssis servent à l’insolation des plaques, l’un contient une source lumineuse intégrée, tandis ce que l’autre est composé de deux parties : châssis pneumatique et lampe mobile.
La plupart des châssis à source intégrée sont basculants, ils sont moins encombrant au sol, ils permettent la copie des plaques de format jusqu’à 100cm à 110 cm, parmi les avantages de ce type des châssis, la distance entre la source et le plan du travail est fixe, et pendant l’insolation aucun reflet lumineux ne s’échappe de l’appareil.
Le châssis à deux composants a aussi des avantages : il est possible de modifier la distance entre la source et la plaque pour insoler des formats plus grands, donc une bonne répartition de la lumière sur toutes la surface, cependant le temps d’exposition doit être augmenter par la lois des éclairements, si on double la distance entre la plaque et la source le temps doit être multiplier par quatre.


Les éléments principaux d’un châssis sont les suivants :

  1. Plan du travail : C’est un tablier en caoutchouc suffisamment souple pour permettre le contact étroit entre la plaque et le montage, sa surface est constituée de stries qui facilitent l’évacuation de l’air. Un tuyau relie l’orifice du tablier à une pompe qui fait le vide.
  2. Source lumineuse : la plaque a besoin d’une forte lumière pour être exposée, puisque sa sensibilité est très faible, donc la source lumineuse doit produire une lumière UV (Longueur d’onde environ 300 nm).
  3. Réflecteur : C’est un petit bac métallique où est centrée la source lumineuse, il dirige les rayons provenant de cette source vers la plaque pour avoir une bonne répartition sur toute la surface.
  4. Pompe à vide : Elle permet d’assurer l’évacuation de l’air et produit une pression nécessaire pour avoir un bon contact entre la plaque et le montage.
  5. Tableau de commande
5 -declanch expo
6 -cellule intégratrice
7 -Interp pompe à vide
8 -Sélecteur de source
9- Mise sous tension

2- Etapes de travail
1-Nettyoer la vitre et le tablier du châssis.
2-Choisir un programme et introduire le temps d’exposition.
4-Placer la plaque et le montage sur le tablier et fermer le cadre.
5-Appuier sur « star » l’évacuation de l’air se déclenche, le pré vide est allumé, c’est un temps de sous vide, les films adhérent à la plaque, c’est le moment de procéder à des vérification pour éviter de perdre la plaque (texte à l’envers, saleté, le hors contact), attendre jusqu’à ce que le vide s’allume et tourner le cadre, une fois la pression est atteinte, l’insolation commence.

3- Précautions à prendre lors du travail
1-Ne pas laisser des objets sue le tapis du châssis.
2-Ne pas laisser des morceaux de schoth ou de la colle sur la vitre.
3-S’assurer que le cadre est bien fermé avant de le tourner.
4-Manipuler avec soin les touches du tableau de commande.

B- Développeuses automatiques :
Les machines automatiques mettent en œuvres des brosses rotatives et des jets aqueux sous pression, non seulement pour faire disparaître les parties non durcies, mais encore pour laver les surfaces traités, les rincer et les protéger de l’oxydation par une mince couche de gomme arabique, ces dispositifs automatiques sont asservis à des microprocesseurs qui contrôle le déroulement des opérations par action sur la vitesse, la température et autres paramètres qui commandent la régénération des solutions actives en fonction du degré d’épuisement .
Elles peuvent traiter une plaque de format 650mm en 3 mm, un système enregistreur comptabilise le nombre de plaques traitées pour assurer la constance des caractéristiques du produit de traitement dont la température est stabilisée par un thermostat.


- Pour plaques positives ou négatives (0,1 à 0,5 mm).
- Microprocesseur de contrôle des paramètres avec écran digital de dialogue.
- Révélateur par immersion et brossage rotatif.
- Groupe de régulation de la température du révélateur et protection anti-oxydation.
- La section rinçage peut être couplée à une centrale de filtration et de recyclage de l'eau.
- La section gommage peut être neutralisée si besoin est, elle est suivie du séchage par air chaud en sortie.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق