الاثنين، 10 مارس، 2014

la Vénus d’Ille resumé les personnages shéma narratif


biographie Prosper Mérimée:
Prosper Mérimée est né le 28 novembre 1803 et est mot le 28 novembre 1870. La publication de la Vénus d’Ille a été faite en 1844. Après avoir fait un voyage dans le Sud de la France, Prosper Mérimée décide d’écrire le livre nommé "La Vénus d’Ille" en s’inspirant de son voyage, de monuments qu’il a vus, mais aussi en s’inspirant de sa haute fonction dans les affaires culturelles et l’histoire de l’Art.
Style de l’Auteur :
Prosper Mérimée est un homme du 19ième siècle. Il est à la fois fantaisiste, sérieux, romantique et classique.
Résumé :
L’histoire se déroule dans le Roussillon, dans le sud de la France. M. de Pereyhorade est le propriétaire d’une statue de bronze : La Vénus. Un jour, le narrateur (dont on ne connait pas le nom) apprend que M. de Pereyhorade veut marier son fils. A la fin de la première journée, le narrateur aperçoit deux jeunes lancer une pierre sur la Vénus mais, on ne sait pas si la statue rejette la pierre ou si c’est la pierre elle même qui rebondit. Avant le mariage, M.Alphonse, fils de M. de Peyrehorade choisit la bague pour sa future femme et, étant entrain de jouer au jeu de paume,la dépose sur le doigt de la Vénus qui, juste avant le mariage ne la lui rend pas. Alors, M.Alphonse décide d’offrir un anneau simple à Mlle de Puigarrig. Le soir de la noce, le narrateur entend des bruits dans les escaliers. M. Alphonse est retrouvé assassiné dans la chambre. Après l’enterrement de M. Alphonse, son père,M. de Peyrehorade meurt à son tour. Son épouse décide donc de faire fondre la statue en cloche pour finalement la mettre dans une église.
Malgré tous ces événements, on ne sait toujours pas qui est l’assassin de M. Alphonse…
Les personnages :
Personnages principaux
Le narrateur, « je »
M de Peyrehorade
Mme de Peyrehorade
M Alphonse de Peyrehorade
Mlle de Puygarrig
M de P***
Jean Coll

Schéma narratif
         Situation initiale
M de Peyrehorade- un antiquaire- vit en famille dans Ille, une petite ville du Roussillon. Il invite le narrateur à lui rendre visite pour des buts archéologique, la découverte d’une statue.
         Evénement perturbateur
Le mariage du fils de Peyrehorade Alphonse ainsi que la découverte de la statue de Vénus perturberont la suite des événements.
         Péripéties
-          La méchanceté de la statue : un ouvrier se casse la jambe.
-          Le mariage se fait dans des conditions étranges : le vendredi, la bague.
-          Tous les plans ont été annulés car on vient de trouver le mari mort dans son lit.
         Dénouement
La méchanceté de la statue est prouvée et s’est manifestée par : Elle met fin au mariage et perturbe le plan bien défini de l’archéologue.
         Situation finale
Les mariés sont séparés d’une façon atroce : Alphonse est mort et sa femme est devenue folle.

La nouvelle fantastique :
Une nouvelle est un court récit qui présente une histoire simple avec peu de personnage. 
-Une nouvelle est construite en vue d'une fin bien préparée, surprenante, qu'on appelle la chute de la nouvelle. 

Une nouvelle réaliste, ou parfois conte, est une nouvelle qui, comme l'indique son nom, se fonde sur la réalité. Mettant en scène peu de personnages, mais fortement caractérisés, dans un cadre spatio-temporel délimité, elle est centrée sur un fragment de vie ou une anecdote. À la différence du conte merveilleux, elle est ancrée dans le réel.
En effet cette nouvelle cherche à raconter une histoire ou un fait dans toute sa vérité. L'auteur de ce genre de texte montre qu'il ne ment pas au lecteur et ne l'incite pas à prendre d'avis. Il reporte les faits tout simplement.
Comme exemple d'auteur de nouvelles réalistes : Guy de Maupassant.

-La nouvelle fantastique mêle le réel et le surnaturel.Le point de départ de la nouvelle fantastique est réaliste, puis interviennent des éléments surnaturels qui ont été annoncés par divers indices.
Certains lieux( paysage lugubre, lieu isolé) et certains moments ( la nuit, l'hiver) sont particulièrement propices aux manifestations surnaturelles.
Le récit s'achève en laissant le lecteur choisir entre une explication rationnelle et une explication surnaturelle.
reporte les faits tout simplement.
Comme exemple d'auteur de nouvelles fantastiques : Gérard de Nerval
[retour au début de la page] Premier bilan à tirer sur les indices du fantastique :

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق