الثلاثاء، 11 مارس، 2014

le terrorisme

  le terrorisme
Le terrorisme est une méthode qui consiste à mener des actions violentes ( attentats, assassinats, enlèvements, sabotages...) contre un adversaire, en particulier un gouvernement et la population qui assure sa légitimité, de telle sorte que leur retentissement psychologique dépasse largement le cercle des victimes directes pour inclure le groupe qu'elles sont censées représenter
Si un accord existe sur le concept, la délimitation du phénomène terroriste reste complexe. D'un point de vue historique, on peut faire remonter ses usages connus à la secte des Zélotes puis à celle des Assassins. La conceptualisation de la Terreur sera l'œuvre de la Révolution française mais sera aussi revendiquée par Lénine en Russie. Aujourd'hui le terme terrorisme est péjoratif. Ses nombreuses définitions trahissent souvent les intérêts de ceux qui les écriventl est généralement admis que le terrorisme est l'arme des faibles contre les forts, pour d'autres ( Noam Chomsky par exemple) les états et institutions ont aussi recours à cette méthode. Si l'on suit Gérard Chaland, les actions de terrorisme se confondent parfois à la guerre, la guérilla ou au banditisme . Les tentatives pour élaborer une typologie du recours au terrorisme butent sur l'hétérogénéité des terroristes. Des classifications (action individuelle ou organisée, type de doctrine, moralité du choix des cibles...) existent mais ne suffisent pas à rendre compte du phénomène. Au final, le terrorisme à montré qu'il pouvait parvenir à ses fins dans le cadre des luttes anti-coloniales (Indépendance de l' Irlande) et qu'il pouvait médiatiser des causes méconnues ( Palestine). En revanche, a moins d'être couplé à un programme politique cohérent, il n'a jamais permis à un quelconque mouvement terroriste de parvenir au pouvoir

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق